7 choses que les gens calmes font pas comme les autres 1/2

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Vous avez vécu ce moment des milliers de fois: tandis que vous tentez de maîtriser le stress qui monte en vous lors d’une intense journée de travail, il y a (toujours!) au moins une personne qui garde son calme.

Mais ne voit-elle pas, cette personne, la crise que vous traversez?

Vous êtes-vous déjà demandé comment ces gens déstressés, toujours calmes pouvaient garder une telle régularité au quotidien? En vérité, ils ne sont ni surhumains, ni oublieux; ils ont juste des habitudes au jour le jour qui leur permettent de garder leur stress sous contrôle. Et, bonne nouvelle, vous pouvez en faire de même. Selon Michelle Carlstrom, directrice du bureau de travail vie et engagement à l‘université Johns Hopkins, il s’agit d’adapter ces pratiques à vos besoins.

« Ma première recommandation serait de trouver la bonne stratégie pour soi-même et faire en sorte qu’elle devienne une habitude », déclare Michelle Carlstrom au Huffington Post. « Je pense que les gens se sentent moins stressés, même quand ils sont très occupés, s’ils parviennent à expérimenter les valeurs qui comptent dans leur vie. Quelles que soient vos valeurs, si vous ne les mettez pas en pratique, il est difficile d’être calme. »

En adoptant son propre anti-stress, le chaos de la vie peut devenir beaucoup plus supportable.

Mais par où commencer?

D’après Michelle Carlstrom, les personnes relaxées tiennent un inventaire des meilleures façons de combattre le stress et trouvent des stratégies pour contrebalancer les mécanismes qui ne s’avèrent pas bénéfiques.

Vous trouverez ci-dessous des stratégies simples que les gens calmes tachent d’intégrer dans leurs vies au quotidien.

Ils essaient de trouver leur centre

Meditation contre le stress

Il est bien connu que la méditation et la pleine conscience présentent de nombreux bénéfices pour la santé, mais l’impact le plus significatif de cette pratique est peut-être son effet sur le stress. Les personnes non stressées trouvent leur centre par le calme, par la méditation, ou juste en se concentrant sur leur respiration ou la prière, selon Michelle Carlstrom. « Ces pratiques aident l’individu à faire une pause, réfléchir et essayer de préserver ce moment pour réduire les pensées parasites et réduire les interruptions », explique-t-elle. « Je pense que toute stratégie visant cet objectif réduit drastiquement le stress. »

La méditation et la spiritualité aident même les personnes les plus occupées au monde à décompresser. Oprah Winfrey, Lena Dunham, Russell Brand et Paul McCartney ont tous témoigné des bénéfices qu’ils ont retirés de cette pratique, prouvant que l’activité peut correspondre même aux emplois du temps les plus fous.

Ils expriment leur gratitude

astuce contre le stress

En plus de nous remplir de bien-être, exprimer sa gratitude a un effet direct sur les hormones du stress dans le corps. Une étude a montré que les personnes ayant appris à cultiver l’appréciation et d’autres émotions positives connaissaient une réduction de 23% de cortisol -l’hormone du stress- par rapport au reste de la population. Une recherche publiée dans la revue Journal of Personality and Social Psychology a montré que les personnes gardant à l’esprit ce pour quoi elle sont reconnaissantes non seulement se sentent plus heureuses et plus énergiques, mais ont aussi moins de problèmes de santé.

Selon le chercheur Robert Emmons, il existe un grand nombre de bénéfices à être reconnaissant, contribuant au bien-être général de la personne. « Les philosophes ont discuté pendant des millénaires de la gratitude en tant que vertu améliorant la vie pour soi-même et pour les autres, il m’a donc semblé que si une personne pouvait cultiver sa reconnaissance, cela pouvait contribuer au bonheur, au bien-être, à la prospérité, toutes ces répercussions positives », déclarait Robert Emmons dans une conférence en 2010 au GreaterGood Science Center. « Nous avons découvert dans ces expériences [sur la gratitude] trois types de bénéfices: psychologique, physique et social. »

Lors de son étude sur la gratitude, Robert Emmons a découvert que ceux qui développaient leur gratitude faisait aussi plus d’exercice, un facteur clé pour éloigner le stress.

Ils dorment

dormir contre le stress

Plutôt que de rester éveillés la nuit ou de reprogrammer leur réveil tous les matins, les personnes très relaxées s’accordent assez de sommeil afin de faire face au stress. Ne pas respecter les sept à huit heures de sommeil par nuit peut grandement affecter le taux de stress et la santé physique, selon une étude publiée par l’Académie américaine de médecine du sommeil. L’étude a montré qu’une privation grave de sommeil avait les mêmes effets négatifs sur le système immunitaire que le stress, diminuant le taux de globules blancs.

Les siestes peuvent aussi rapidement réduire le stress. Des études ont montré que s’accorder des siestes pouvait réduire le taux de cortisol et décupler la productivité et la créativité, à condition qu’elles soient courtes. Les professionnels recommendent une sieste courte de 30 minutes assez tôt dans la journée pour qu’elle n’affecte pas le cycle de sommeil dans la nuit.

Ils se socialisent

gestion de stress sociabilisation

Lorsque les gens calmes commencent à se sentir anxieux, ils se tournent vers la personne qui les fait se sentir mieux: leur meilleur ami. Passer du temps avec ses amis peut réduire le stress et atténuer les effets d’expériences négatives, selon une étude datant de 2011. Des chercheurs ont surveillé un groupe d’enfants et découvert que les participants se trouvant avec leurs amis au cours d’une expérience désagréable avaient un taux de cortisol moins élevé que les autres participants.

Une recherche récente a aussi démontré qu’être ami avec nos collègues de bureau pouvait nous aider à nous sentir plus calmes. Selon une étude de la Lancaster University, les amitiés les plus fortes et les plus réconfortantes se construisent au travail, aidant à amortir les effets du stress. Michelle Carlstrom suggère de décompresser avec les personnes dont l’on se sent le plus proche, que ce soit des amis, des collègues ou de la famille. Pour elle, « l’important est d’avoir une diversité dans les relations sociales ».

 

suite de l’article : 7-choses-que-les-gens-calmes-font-pas-comme-les-autres-22

 


Partager Partager sur Facebook
1 000 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici