Halte aux idées reçues sur l’allaitement

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Halte aux idées reçues

Je ne veux pas de seins qui pendent !

Dans une société qui met l’accent sur la beauté du corps et le sein érotisé, les femmes ont souvent peur de voir leurs seins déformés par l’allaitement. D’autant que les rares scènes d’allaitement diffusés par les médias sont très souvent celles de mères africaines aux seins flasques et pendants, vivant dans des zones où sévit la famine, ce qui, par la même occasion, associe l’allaitement maternel à l’exotisme et à la misère (Merci les médias!!!)….idées recues sur l'allaitement

Pourtant tous les spécialistes s’accordent à dire que l’allaitement maternel n’abîme pas les seins, mais ce qui les abîme , ce sont les changements brusques de volume, donc essentiellement l’accroissement en début de grossesse, un engorgement les premiers jours ou un sevrage brutal.

Pour éviter cela, une bonne conduite de l’allaitement avec mise au sein précoce, tétées nombreuses les premiers jours et sevrage en douceur, est primordiale. Et, surtout dans le cas de seins lourds et volumineux, un bon soutien-gorge, qui soutienne sans comprimer.

Allaitement et cancer

Contrairement à certaines idées encore répandues selon lesquelles l’allaitement pourrait « donner » le cancer du sein, voire le transmettre à l’enfant, toutes les études récentes montrent au contraire que l’allaitement contribue à protéger la mère contre le cancer de l’ovaire et celui du sein.

Il semblerait que l’allaitement puisse diminuer de près de moitié les risques de cancer du sein, plus longue serait la durée totale d’allaitement, meilleure serait la protection, le risque serait même réduit des deux-tiers pour celles qui auraient allaité en tout six ans et plus.

Les mécanismes en jeu ne sont pas encore bien élucidés. Il se pourrait que le lait contienne des substances pouvant protéger les tissus mammaires des agressions de l’environnement. L’allaitement aurait un effet de drainage sur les sécrétions accumulées au cours des années.

Attention il s’agit ici de facteur possible de protection, non de garantie à 100%. De même qu’un bébé allaité peut avoir une otite, même si l’on sait que le risque en est énormément réduit, de même une femme qui allaite ou a allaité – même longtemps – peut avoir un cancer du sein.

La décalcification

Une autre inquiétude des femmes, c’est que l’allaitement entraîne une décalcification durable pouvant faire plus tard le lit de l’ostéoporose. En fait une étude récente faite sur des femmes ayant allaité jusqu’à 9 mois, a montré un retour à une densité normale un an après le sevrage. D’autres études, portant sur des femmes ménopausées ayant allaité plusieurs enfants, ont montré que la densité osseuse augmentait avec chaque enfant allaité, et que ces femmes avaient moins de fractures que la moyenne.

L’allaitement, ça fait obligatoirement mal ?

Non, cela doit au contraire faire du bien. Si cela fait mal, c’est que le bébé est mal placé et qu’il faut le changer de position.

En allaitant, j’ai peur d’être fatiguée

Non, au contraire, votre sommeil n’est pas le même. Quand vous allaitez, vous vous endormez beaucoup plus facilement et directement en sommeil réparateur, donc vous avez besoin de moins de sommeil : vous récupérez plus vite

J’ai peur que mon lait ne soit pas assez nourrissant pour mon bébé.

Non, le lait de mère est toujours de bonne qualité. Il faut être végétalienne stricte pendant plus de 3 ans pour qu’il y ait une carence en vitamines ! Donc pas d’inquiétude ! Votre lait convient tout à fait.

J’ai des petits seins et j’ai peur de ne pas avoir assez de lait.

Pas d’inquiétude. Les seins sont des glandes. Plus ils sont stimulés, plus on a du lait, quelque soit leur volume. C’est même souvent le contraire, beaucoup de femmes produisent plus de lait qu’il n’en faut pour leur bébé quelque soit la taille de leur poitrine.

Les selles sont quasiment liquides avec des morceaux, est-ce que c’est normal ?

Oui, les selles des bébés nourris au lait maternel sont « jaunes d’or grumeleuses », c’est-à-dire comme des œufs à peine brouillés.

 

Continuez votre lecture en retrouvant les bienfaits de l’allaitement maternel en cliquant ici


Partager Partager sur Facebook
2 488 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici