Les examens pour déceler la spasmophilie

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Le signe de Chvostek

Lorsque le signe est positif, la percussion d’une branche du nerf facial située à mi-trajet entre l’œil et la commissure de la lèvre, déclenche une contraction du muscle supérieur de la lèvre : la demi-lèvre, la lèvre, puis la bouche se contractent pour former ce qu’il est convenu d’appeler un « museau de tanche ».A défaut, ce geste peut être réalisé par la détente de l’index mis en butée sur le pouce (« pichenette »). Cette réaction ne s’observe que chez 3/4 des spasmophiles.

Technique de recherche.

Tracer une ligne joignant  le lobe l’oreille et la commissure labiale. Repérer le milieu de cette ligne au-dessous de l’apophyse zygomatique Percuter les parties molles à cet endroit (au niveau de la branche terminale du VII)

Résultat

Cette percussion provoque une contraction de l’orbiculaire de la lèvre supérieure qui rapproche de la ligne médiane chacune des deux hémi lèvres en « museau de tanche » On a décrit 3 degrés de réponse :

  1. réponse buccale pure
  2. contraction de l’hémiface homolatérale (en particulier de l’aile du nez)
  3. contraction diffusée au côté opposé
Sensibilisation du signe

En cas de résultat litigieux, il est possible d’obtenir un signe plus net en demandant au patient une hyperpnée de trois minutes. A ne pas confondre avec le  réflexe ostéo-périosté par percussion de l’apophyse zygomatique qui consiste en une contraction en éclair de la commissure labiale du côté percuté mais sans contraction de l’hémi-lèvre opposée vers la ligne médiane; il s’agit donc d’une contraction asymétrique ne réalisant pas le « museau de tanche »

Le signe de Trousseau

Ce signe apparaît comme une reproduction artificielle de la crise de tétanie. Cette manœuvre consiste à poser un garrot veineux au niveau du bras. Si le signe est positif, une crise de tétanie va se produire au terme de quelques minutes ou à la levée du brassard : les doigts se contractent, se collent les uns aux autres en formant « une patte de poulet ».

Technique de recherche.

Exercer une striction du bras par un garrot ou par un appareil à tension

Résultat

Cette striction provoque une contracture des muscles de l’avant-bras et de la main. C’est une crise de tétanie en miniature accompagnée d’une diminution du pouls radial et d’une pâleur des téguments. La contracture cesse rapidement dès qu’on retire le garrot. La manœuvre de Trousseau s’interprète de la façon suivante : signe positif : forte suspicion de spasmophilie, signe négatif : indétermination

Signe de Weiss

Technique de recherche. Percuter l’angle externe de l’orbite Résultat Contraction de l’orbiculaire des paupières

Signe de Lust

Technique de recherche. Percuter le sciatique poplité externe au col du péroné Résultat Cette percussion provoque une abduction légère et et une dorsi-flexion du pied

Signe d’Escherich

la percussion de la commissure labiale provoque une contraction en museau des lèvres

L’electromyogramme

L’électromyogramme peut révéler une activité électrique musculaire particulière : le train d’ondes présente des pics groupés (multiplets), témoins de l’hyperexitabilité. Cet examen est peu pratiqué du fait de sa lourdeur et de son coût.

Les investigations biologiques

voir ici l’article

 

 

 

 


Partager Partager sur Facebook
4 434 vues

Commentaires fermés.

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici