Psoriasis : 6 idées reçues sur cette maladie encore méconnue

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Cette maladie chronique de la peau touche 2,5 millions de personnes en France et environ 3% de la population mondiale.

Lpsoriasis 6 idées recuese samedi 29 octobre est la 13ème Journée mondiale de la lutte contre le psoriasis. Cette maladie chronique de la peau touche 2,5 millions de personnes en France et environ 3% de la population mondiale. Elle a été récemment été médiatisée par la star américaine Kim Kardashian, qui a révélé en souffrir en septembre.

Selon un sondage réalisé par l’association France Psoriasis sur 1.054 personnes, 91% déclarent connaître cette maladie. Pourtant, quand on se penche sur le détail, on se rend compte que les Français ignorent beaucoup des symptômes, des causes et de l’évolution de cette maladie.

Le psoriasis est-il lié à un manque d’hygiène ? Y’a-t-il des populations plus à risque que d’autres ? Peut-on en guérir ? Autant de questions auxquelles les réponses ne sont pas toujours très claires et qui participent à la propagation d’idées reçues souvent bien éloignées de la réalité.

1. Le psoriasis est contagieux

Selon un sondage OpinionWay effectué en 2015, 12% des Français pensent que le psoriasis est une maladie contagieuse. En réalité, il n’en est rien : même si les mécanismes du psoriasis restent encore peu connus, son apparition est fortement liée à des prédispositions génétiques : dans près de 30% des cas, les personnes atteintes ont un membre de leur famille également touchée par la maladie. Le psoriasis n’est donc pas non plus lié à un manque d’hygiène.

2. Cette maladie est due au stress

C’est sans doute l’un des mythes les plus persistants autour de cette maladie. Selon le sondage France Psoriasis, 38% des personnes interrogées pensent qu’il s’agit d’une maladie psychologique, liée notamment au stress. La maladie se déclenche lorsque certains gènes interagissent avec des facteurs environnementaux encore mal identifiés. Cela crée une réaction inflammatoire au niveau des cellules de la peau (les kératynocytes), qui se renouvellent trop rapidement (en 5 à 7 jours au lieu de 28 jours normalement) et entraînent l’apparition de plaques rouges.

3. Il n’existe qu’un seul type de psoriasis

Bien que le psoriasis en plaque représente la forme la plus fréquente de la maladie (80%), il existe de nombreuses autres formes. Pour environ 50% des personnes atteintes, le psoriasis se développe sur le cuir chevelu et sur les ongles des mains et des pieds, ce qui rend les ongles friables et fragiles. Il peut parfois aussi se développer sur les ailes du nez et autour des plis de la bouche (psoriasis du visage).

Le psoriasis érythrodermique, une forme très rare de la maladie, atteint l’ensemble du corps. Elle s’accompagne souvent de fièvre et d’une grande fatigue et nécessite une hospitalisation rapide pour éviter les risques de surinfection.

4. Le psoriasis n’affecte que la peau

Si la maladie se manifeste principalement au niveau de l’épiderme, d’autres organes peuvent être indirectement touchés. Le rhumatisme psoriasique, l’une des conséquences directes du psoriasis, survient chez 8 à 10% des patients qui en sont atteints. Il touche les articulations des mains, des pieds, des vertèbres et du bassin. Dans des cas plus rares, le psoriasis peut également se développer sur d’autres parties du corps : le psoriasis des muqueuses peut atteindre la bouche, la langue ou les parties génitales.

Les personnes atteintes de formes sévères du psoriasis ont également un risque plus important de faire un infarctus du myocarde. Une insuffisance rénale peut également survenir dans des cas plutôt rares.

5. On peut guérir du psoriasis

Bien qu’il existe des traitements pour soulager les démangeaisons, aucun d’entre eux ne permet de guérir totalement la maladie. Plusieurs traitements locaux, tels que les dermocorticoïdes, peuvent être utilisés pour atténuer l’envie de se gratter. Ils peuvent être couplés à des traitements systémiques (voie orale ou par injection) aux effets secondaires parfois sérieux, ainsi qu’à des séances de photothérapie (exposition à la lumière).

6. Le psoriasis ne concerne que les adultes

Pour un tiers des personnes qui en souffrent, le psoriasis se manifeste à partir de 16 ans. Mais les enfants ne sont pas non plus épargnés : selon le site Pourquoi Docteur, sur les 2,5 millions de Français touchés par le psoriasis, 100.000 enfants sont concernés. Or, si les traitements proposés aux adultes sont plutôt efficaces, les enfants, eux, ne bénéficient pas des mêmes avancées car les molécules utilisées dans les traitements classiques peuvent agir sur le système immunitaire et avoir de lourdes conséquences sur le système rénal des enfants.


Partager Partager sur Facebook
355 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici