Tabac : quels sont les risques pour la santé ?

Par yamendjo.
Partager

Dans le monde, 1,1 milliard de personnes fument, ce qui représente 47 % des hommes et 12 % des femmes. Chaque année, près de 3% de ces fumeurs meurent (soit 3 millions) d’une maladie liée à la consommation de tabac. Dans les pays développés (dont la France), on compte 300 millions de fumeurs : dans ces pays, près d’un homme sur deux et une femme sur quatre fument.

En France, on compte 15 millions de fumeurs et les inquiétudes portent sur deux évolutions inquiétantes de la consommation de tabac :

  • Les jeunes fument de plus en plus tôt : à 18 ans, près d’un sur deux fume, les filles étant maintenant plus souvent fumeuses que les garçons.
  • Les femmes sont de plus en plus souvent fumeuses. Chez les jeunes, elles fument d’ailleurs plus fréquemment que les hommes.

Dans les années à venir, si rien n’est fait, le nombre de cancers liés au tabac augmentera probablement, notamment chez les femmes, et touchera des personnes plus jeunes.

Le tabac entraîne des méfaits prouvés dans de nombreux domaines de la santé : le tabac donne une peau sèche, provoque l’apparition précoce des rides, modifie la voix, donne une mauvaise haleine… Mais il est responsable de conséquences plus graves :

Le tabac augmente les risques de cancer….

Si le cancer du poumon constitue le cancer le plus directement lié au tabagisme, il ne faut pas oublier que le tabac, qui contient des substances cancérigènes, augmente également le risque de développer d’autres cancers, tels que le cancer du colon.

Le tabac est la principale cause du cancer du poumon, qui est le seul cancer évitable puisque plus de 9 cancers bronchiques sur 10 sont directement dus au tabac .

Le cancer du poumon est le plus meurtrier des cancers : c’est la 1ère cause de mortalité par cancer dans le monde. Son incidence augmente chez les femmes alors qu’une diminution s’amorce chez les hommes dans les pays occidentaux. Le tabagisme constitue la principale cause de ces cancers : 84 % des cancers bronchiques chez l’homme et 46 % chez les femmes.

Le risque de cancer bronchique lié au tabac dépend de l’intensité du tabagisme journalier, du nombre d’année de tabagisme, de la profondeur de l’inhalation et du type de tabac fumé. Cependant, il existe une relation dose-effet indéniable : même chez les fumeurs légers (1 à 10 cigarettes par jour), le risque de développer un cancer du poumon est multiplié par 11. A un paquet par jour, le risque est multiplié par 30 et un gros fumeur, à deux paquets par jour, aura 71 fois plus de chances de développer un cancer du poumon qu’un non-fumeur.

Le tabac augmente le risque de développer d’autres maladies

Le tabac se marie très mal avec de nombreuses maladies, notamment les maladies respiratoires : il complique et aggrave l’asthme, les rhumes, les infections bronchiques, …

Le tabac entraîne également un risque :

  • pour le cœur : le tabac augmente les risques d’hypertension artérielle et, plus généralement, de maladies cardiovasculaires. Il est responsable de 16 000 décès prématurés par an par infarctus du myocarde.
  • pour la mémoire
  • pour le souffle : la diminution du souffle, qui est naturellement liée à l’âge est fortement accentuée par le tabagisme.

Partager Partager sur Facebook
1 221 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici