PNN : Psycho Neuro Nutrition

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Mieux vous alimenter grâce à la Psycho Neuro Nutrition

Tout d’abord, qu’est ce que la Psycho Neuro Nutrition (PNN) ?

La PNN est une approche créée à la suite de différentes études effectuées par les Neurosciences. Elle a comme principe de base l’identification et la compréhension des systèmes de croyances et des comportements, et du rapport à l’alimentation, à la nourriture et à leur corps, des personnes qui sont naturellement minces.

Cet accompagnement consiste à amener les personnes en surcharge pondérale ou ayant un problème dans leur rapport à la nourriture et/ou à leur corps, à identifier et comprendre quel est leur système de fonctionnement comportemental et émotionnel face à la nourriture. Cette prise de conscience va les aider à mettre en place de nouveaux comportements et créer ainsi de nouvelles connexions neuronales, leur permettant d’atteindre leur poids de forme et de développer leur minceur durable.

Quelques points communs existants entre les mangeurs minces qui le restent naturellement

• Ils savent reconnaître les signaux corporels de faim, de soif et mangent quand ils ont faim et non quand ils en ont envie : ils font donc entièrement confiance à la communication entre leur corps et leur mental.
• Ils écoutent ce que leur corps leur dit et non ce que leur mental leur dit.
• Ils ne mangent qu’en suivant des signaux corporels de faim et non émotionnels.
• Ils n’acceptent pas comme étant vrais les messages parentaux, sociétaux, environnementaux sur la faim et l’alimentation.
• Ils se sentent libres de manger ce qu’ils veulent et devant n’importe qui.
• Ils ne se privent jamais de la nourriture qu’ils désirent.
• Ils ne se jugent jamais, quelque soit ce qu’ils mangent et quand ils le mangent.
• Ils ont confiance en leur métabolisme et à sa capacité à brûler les calories.
• Ils ne se focalisent pas sur leur poids et leur image.
• Pour eux, il n’y a pas de bons ou de mauvais aliments, ils savent quels aliments sont bons pour eux.
• Ils mangent en conscience.

La Psycho Neuro Nutrition et la gestion des émotions

L’état interne d’une personne va conditionner ses émotions, qui vont conditionner ses comportements, eux-mêmes conditionnant ses expériences, qui enfin créeront sa réalité.

Plus une personne a une Estime de soi forte et juste – à bien distinguer de l’égo – plus elle va se connaître, mieux elle va identifier, puis comprendre et enfin gérer ses émotions.

Ce travail de gestion des émotions est un des points forts de l’accompagnement par la PNN, car il va permettre à la personne qui compulse et compense par la nourriture de satisfaire son vrai besoin, et non de l’enterrer, insatisfait, derrière de la nourriture. Quand une personne mange pour combler un manque, un besoin, elle compense émotionnellement. Jung disait : « Ce que vous ne trouvez pas à l’intérieur, vous irez le chercher à l’extérieur ».

La PNN et apprendre à manger en conscience

Manger en conscience cela signifie, d’une part, de manger avec ses 5 sens, grâce au système VAKOG : Visuel – Auditif – Kinesthésique – Olfactif – Gustatif :
• Visuel : observations de la nourriture
• Auditif : tous les bruits dans la bouche
• Kinesthésique : consistance, textures, température, acidité, piquant…
• Olfactif : l’odeur des aliments et des associations d’aliments
• Gustatif : le goût de ces aliments et de ces associations

Cela paraît évident, et pourtant, qui le fait ?

A chaque fois qu’un sens est stimulé en conscience, il envoie une information au cerveau qui va communiquer avec l’estomac et tout le métabolisme.
Quand une personne ne mange pas en conscience, l’information d’être rassasié met 22 minutes pour arriver jusqu’au cerveau. Pendant ces 22 minutes, la personne continue de manger… Imaginez tout ce que la personne ingère alors que son corps est repu.

D’autre part, manger en conscience signifie également d’avoir conscience de son corps, de savoir comment celui-ci a faim ou est repu et comment il communique avec la personne elle même.

En effet, posez-vous cette question : quel est mon niveau de faim avant manger, après manger ? A la base, lorsque l’estomac de la personne n’est pas étiré par le surplus d’aliments ingérés, celle-ci a besoin de l’équivalent de son propre poignet fermé d’aliments broyés. Sur une échelle de 1 à 10, selon laquelle 1 correspond au niveau où la personne est rassasiée et 10 au niveau où elle est affamée, celle-ci doit toujours se trouver entre 2 et 5, pour avoir un comportement normal face à la nourriture.

En Psycho Neuro Nutrition, le coaché sera donc amené à comprendre comment son corps se sent avant et après avoir mangé, et ainsi identifier quels sont les signaux corporels utilisés par lui même pour communiquer sur sa faim. Au fur et à mesure, il saura enfin reconnaître s’il a physiquement faim et faire la différence entre la faim et l’envie.

Enfin manger en conscience signifie aussi de ne faire que manger en mangeant ! C’est-à-dire manger sans distractions (télévision, internet, jeux vidéos, lectures) et en posant sa fourchette entre les bouchées. Le fait de poser sa fourchette permet à la personne de prendre le temps de mastiquer, de respirer. Elle sera alors rassasiée plus tôt.

Se mettre à table, s’octroyer un moment pour soi, prendre le temps de s’alimenter, c’est se respecter soi-même.

La Psycho Neuro Nutrition et les PAS (Pattern d’Auto Sabotages)

Pour une personne en surcharge pondérale, son plus gros poids sont ses pensées.

Un Pattern d’Auto Sabotage est un ensemble de pensées et de comportements dont le résultat est d’empêcher d’obtenir ce que nous voulons.

Quelques PAS :
• Tout le monde doit finir son assiette.
• Finis ton assiette pour me faire plaisir.
• Finis ton assiette, il y a des gens qui meurent de faim dans le monde.
• Je ne peux pas descendre en dessous de la barre des 68 kg.
• On doit manger à heure fixe.
• Il faut se peser tous les jours.
• J’ai toujours eu un problème de poids.
• Je ne suis pas fait pour le sport…

Par ailleurs, plus une personne va se focaliser sur son poids et sur son corps, plus elle va être obsédée par tout ce qu’elle mange, plus elle va calculer tout ce qu’elle doit manger ou ne pas manger, et plus elle va vivre dans la privation de la nourriture et dans la frustration.
Les personnes minces qui restent minces naturellement ne sont jamais préoccupées par ce qu’elles mangent ou doivent manger et ne se jugent jamais.

La privation et le contrôle alimentaire engendrent la boulimie et l’obsession sur la nourriture.

Plus la personne va angoisser sur son poids, plus son système nerveux autonome sympathique va fabriquer du cortisol et plus son corps va stocker de la graisse.

Le coaching par la Psycho Neuro Nutrition va donc consister à amener le coaché à baisser le son de son mental, jusqu’à finir par l’éteindre totalement.

La PNN et les régimes

Nous considérons que tous les régimes font grossir : ils créent une faim artificielle dont le corps ne sait pas que la personne faisant ce régime en est le créateur.

Le corps s’arrangera alors toujours pour récupérer ce qu’il a perdu, plus 10%.

Tous les régimes qui se font dans la privation et la frustration ne durent pas dans le temps.

En Psycho Neuro Nutrition, le poids est considéré comme étant le symptôme et non pas le problème. Le problème est la suralimentation et la compulsion alimentaire.

Comment appliquer les principes de base de la Psycho Neuro Nutrition sur son lieu de travail

Que vous mangiez chez vous, au restaurant, en déjeuner clients, à la cantine, vous pouvez appliquer les 3 points clés de base de la PNN qui sont : la gestion des émotions, manger en conscience et identifier les PAS et les transformer en croyances ressource.

Voici les questions que vous pouvez vous poser, ainsi que les nouveaux comportements que vous pouvez mettre en place pour changer vos habitudes et créer de nouveaux sillons neuronaux :

Gestion des émotions :

• Quelles sont mes valeurs ? Mes besoins ? Mes savoir-faire et savoir-être ?
• En quoi je m’estime ? En quoi je m’aime ? En quoi j’ai confiance en moi ? En quoi j’ai une bonne image de moi-même ?

• Quelles sont toutes les raisons pour lesquelles je mange ?
• Quelles sont toutes les raisons pour lesquelles je prends du poids ?

• Alors que vous allez manger quelque chose, posez vous ces questions : est ce que j’ai faim ? Est ce que j’en ai envie ? Si vous avez envie d’un aliment, qu’est ce qu’il vous rappelle ?

• Devant le distributeur, alors que vous vous apprêtez à vous acheter une barre chocolatée, demandez-vous : qu’est ce qu’il s’est passé ou vient de se passer dans votre vie, dans votre journée, dans la dernière heure, à l’instant ? Quel est le vrai besoin que vous cherchez à satisfaire à travers cette barre ? Et en quoi cette barre va satisfaire ce besoin ? Qu’est ce que vous cherchez à compenser ?

Manger en conscience :

• Le premier besoin du corps est l’oxygène. Commencez par prendre une respiration profonde avant de manger. Arrêtez de vous jeter sur la nourriture !

• Avant de manger, évaluez votre niveau de faim pour ajuster la quantité de nourriture dans votre assiette. 20 à 30% de nourriture à chaque repas sont en surplus par rapport à vos besoins corporels.

• Prenez le temps de prendre conscience de ce que vous allez manger : connectez-vous à votre système VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif).

• Quand vous avez envie d’un aliment, prenez le temps d’observer ce qui vous donne envie : forme ? Couleur ? Texture ? Odeur ? Goût ?

• Posez votre fourchette entre chaque bouchée.

• Mangez dans un environnement écologique pour vous, sans distractions.

• Quels sont les signaux corporels que vous envoie votre corps pour communiquer avec vous sur sa faim ?  Sur sa satiété ?

• Combien de quantité « de poignet » avez-vous mangé ?

• Quelle association d’aliments était bonne pour votre corps ? Laquelle n’était pas bonne ?

• Après que vous ayez mangé, observez comment votre corps se sent. Que vous dit votre corps ? Votre mental ?

Transformer les PAS en croyances ressource :

Le plus gros poids, ce sont vos pensées : arrêtez de vous juger !

Pour identifier vos PAS :
• Quels sont vos systèmes de pensées qui font que vous mangez plus ? Observez-vous vous même, parlez-en à d’autres personnes.
• Quelles sont les raisons pour lesquelles vous mangez ?
• Quels sont tous les messages parentaux, sociétaux, environnementaux que vous avez entendu jusqu’à présent, concernant la nourriture, la manière de s’alimenter, votre corps, votre comportement face à la nourriture ?
• Qui les a dit ? Dans quel contexte ?
• Par quel comportement et prise de conscience pouvez vous remplacer ces messages ?

• Qui cette surcharge pondérale vous permet-elle d’être ? Que vous permet-elle de faire ?
• Qui cette surcharge pondérale ne vous permet-elle d’être ? Que vous empêche-t-elle de faire ?

Souvenez-vous que votre corps est le temple de votre âme et qu’il vous permet de vivre votre vie. Respectez-le !

Carl Gustav Jung a dit : « L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même car il porte dans son âme les germes de son devenir ».

Cette approche par la Psycho Neuro Nutrition est un accompagnement pouvant être réalisé par un Coach certifié et spécialisé, mais ne remplace en aucun cas un traitement en cas de pathologies graves telles que l’anorexie et l’obésité. Ces pathologies doivent être suivies par des médecins, nutritionnistes et diététiciens, le coach pouvant alors intervenir en accompagnateur parallèle.

Cécile Hournau, Coach spécialisée en Neurosciences Motivationnelles

Partager Partager sur Facebook
1 618 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici