Comment stopper une diarrhée ?

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Aliments à privilégier, médicaments, remèdes de grand-mère… Comme stopper rapidement une diarrhée?

Symptômes

  • Des selles molles ou liquides ;
  • Des envies plus fréquentes d’aller à la selle ;
  • Des douleurs et des crampes abdominales ;
  • Des ballonnements.

Signes de déshydratation

  • La soif ;
  • Une sécheresse de la bouche et de la peau ;
  • Des envies d’uriner moins fréquentes, et l’urine plus foncée que d’habitude ;
  • Une irritabilité ;
  • Des crampes musculaires ;
  • Une perte d’appétit ;
  • Une faiblesse physique ;
  • Des yeux creux ;
  • Un état de choc et un évanouissement.

Aliments : les bons choix

Les aliments à privilégier : pendant la 1ère journée de diarrhée, mieux vaut consommer des aliments sans fibres, faciles à digérer pour favoriser le retour à un transit normal. Préférez les soupes, le riz, les pâtes et les pommes de terre bien cuites, les bananes bien mûres.
Vous pouvez compléter ce régime le 2ème jour avec des compotes, des viandes blanches, des poissons maigres (colin, cabillaud…), des œufs. Les yaourts sont également à privilégier car il rééquilibre la flore intestinale.

Les aliments à éviter pendant quelques jours : les produits laitiers (en dehors des yaourts), les aliments gras, trop sucrés, et riches en fibres alimentaires comme les légumes verts crus, les aliments très assaisonnés ou épicés, les noix qui ont tendance à irriter les intestins.

Lors d’une crise, évitez :

* la moutarde, le ketchup, les pickles et les cornichons
* la charcuterie
* les aliments sucrés, le chocolat, les friandises et les desserts
* les aliments épicés
* les aliments gras
* les aliments crus
* l’alcool
* le café
* les plats très chauds ou très froids
* le lait et les produits laitiers : la crème, le beurre
* les légumes verts
* les légumes crus
* les légumes secs
* les céréales complètes
* les fruits acides
* les fruits secs

Boire régulièrement

Que boire : buvez en petites quantités répétées des liquides comme de l’eau, des bouillons de légumes, des infusions sucrées. L’essentiel pour réguler le transit, c’est qu’à la fin de la journée, la personne ait absorbé de l’eau, du sucre et du sel…

Pourquoi : une diarrhée abondante peut provoquer rapidement une déshydratation, surtout chez les jeunes enfants et les personnes âgées vulnérables.
Éviter le café, de thé et surtout évitez l’alcool.

En cas de déshydratation intense : surtout chez les enfants et personnes âgées, prenez des sachets de soluté de réhydratation que vous trouverez en pharmacies. Surveillez plus particulièrement la diarrhée des enfants ils ne sentent pas la déshydratation.

Les trucs de grand-mère sont-ils efficaces ?

Boire du coca-cola® : entre le mythe et la réalité car le coca reste une boisson très sucrée qui permet la réhydratation et apporte le sucre nécessaire à un rééquilibrage de l’organisme. Ensuite, il manque la portion de sel nécessaire pour compléter le tout. On obtient finalement la même chose avec un verre d’eau, des morceaux de sucre et des biscuits salés

Prendre une cuillère d’argile dans un verre d’eau : rien n’a été démontré. mais pourquoi pas

L’eau de riz contre la diarrhée Faites bouillir pendant 10 minutes de l’eau (4 tasses d’eau) additionnée de 2 à 3 cuillerées de riz. Filtrez. Sucrez avec 2 cuillerées à table de sucre blanc.

Les tisanes Buvez 2 à 3 tasses par jour d’Alchémille. Jetez 2 cuillères à soupe de feuilles séchées d’alchémille dans une tasse puis versez de l’eau bouillante. Laissez infuser 10 à 15 minutes ou Buvez 3 tasses par jour de Ronce Jetez 2 cuillères à café de feuilles séchées de ronce dans une tasse, puis versez de l’eau bouillante. Laissez infuser 15 minutes

Le mieux :

  • Revenir à des mesures d’hygiène comme se laver les mains avant et après chaque repas,
  • ne pas partager ses affaires de toilette et de cuisine (fourchette, cuillère…),
  • désinfecter régulièrement à l’eau de javel les toilettes.
  • Utilisez des solutions hydro-alcooliques pour vous laver les mains et bannissez les traditionnelles serviettes que tout le monde utilise.

lutte contre la diarrhée

Automédication mais quel médicaments ?

La lopéramide comme l’Imodium®, l’Arestal®, le Diarétyl®… est un antidiarrhéique qui réduit l’accélération du transit intestinal et améliore l’absorption de liquides. En cas de nausées et de vomissements, préférez la forme sub-linguale*.
Le racécadotril comme le Tiorfan® est un antisécrétoire intestinal qui ne bloque pas le transit mais permet de réguler l’eau sécrétée par les intestins.
Le Smecta® est un pansement digestif qui protège la muqueuse et rend les selles moins liquides.
En présence de douleurs abdominales, vous pouvez consommer des antispasmodiques comme le Spasfon®. En cas de nausées et de vomissements, choisissez du Motilium® ou du Vogaléne®.
Pas d’automédication prolongée : ne poursuivez pas la prise de médicaments plus de 2 jours sans avis médical.

N’abusez pas de ces médicaments car ils peuvent entraîner l’effet inverse : la constipation. Ne les prenez pas non plus en cas de fièvre ou de sang dans les selles.

Diarrhée : quand faut-il consulter ?

Une diarrhée survient en général brusquement et prend fin spontanément en 1 à 5 jours.

Quand consulter : Rapidement si la diarrhée s’accompagne d’une forte fièvre (plus de 40°C), de vomissements importants, de confusion mentale ou de maux de tête, et si les selles contiennent du sang ou sont glaireuses. Ces signes peuvent témoigner de lésions de l’intestin dues à une infection bactérienne ou parasitaire, qu’il faut traiter au plus vite. De même si la diarrhée s’accompagne de douleurs au ventre de façon continue.

Moins urgent : consultez si cela ne s’améliore pas au bout du 2ème jour ou si la diarrhée s’est déclarée au même moment que la prise d’un nouveau traitement ou au retour d’un pays tropical.

Prévention

Probiotiques (diarrhée infectieuse). Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques qui constituent notamment la flore intestinale. Les plus récentes synthèses de recherches s’accordent à dire que la prise de suppléments de bactéries lactiques (lactobacilles) peut réduire les risques de contracter une gastroentérite d’origine virale, tant chez les enfants que chez les adultes3-6,17. Les probiotiques peuvent également diminuer sa durée, après qu’elle se soit déclenchée. 

Les probiotiques font également preuve d’une bonne efficacité pour prévenir la diarrhée du voyageur (tourista)

Probiotiques (antibiotiques). Le risque de diarrhée associé à la prise d’antibiotiques peut être réduit grâce à la prise concomitante de probiotiques,

 


Partager Partager sur Facebook
3 588 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici