Fibromyalgie : une enquête pour mieux connaître cette maladie

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

enquete fibromyalgieLa fibromyalgie est un cocktail de fatigue chronique, de douleurs et de troubles du sommeil. Un syndrome assez énigmatique, même si les récents progrès de la recherche ont permis de le comprendre un peu mieux. La fibromyalgie concerne beaucoup de monde : environ un million de Français. L’objectif est donc de mieux la cerner pour mieux la soigner.

Devant l’ampleur de cette maladie et les difficultés de diagnostic de la fibromyalgie, l’Association Nationale FibromyalgieSOS avec le parrainage de l’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale) s’engage aujourd’hui aux côtés des personnes souffrant de fibromyalgie ou douleurs chroniques et vous sollicite pour répondre à une première enquête nationale.

Les personnes souffrant de fibromyalgie ont l’impression d’être passées sous un rouleau compresseur, ou d’être « charcutées » à vif, ou courbatues comme dans un état grippal, explique le Dr Françoise Laroche, rhumatologue, au Centre d’Evaluation et de Traitement de la Douleur à l’Hôpital Saint-Antoine à Paris.

Il y a quelques années, on disait que la fibromyalgie était d’origine psychosomatique, ce qui révoltait les patients, mais aujourd’hui, on se rend compte que non. Il y a bien des causes objectives à ces douleurs. Les médecins ont détecté des dysfonctionnements du cerveau au niveau de la localisation corporelle et émotionnelle de la douleur. Ces patients ont une baisse du seuil de la perception de la douleur.

Les femmes sont davantage touchées que les hommes. Un fait que l’on pourrait expliquer par la disparition des hormones au moment de la ménopause.

Il n’existe aucun médicament réellement adapté, mais on peut améliorer les symptômes. En France, le traitement des douleurs se fait avec des médicaments qui existent en France mais ne sont pas reconnus officiellement pour le traitement de la fibromylagie : certains anti-épileptiques qui ont une efficacité sur les douleurs, un antidépresseur, plus spécifique de la douleur.

Les traitements non médicamenteux, comme la relaxation, l’hypnose ont leur place dans le traitement de la fibromylagie. Ces traitements sont de plus en plus mis en avant par les chercheurs.

L’enquête nationale sur la fibromyalgie, sur le site de l’Association FibromyalgieSOS, va permettre d’avoir le maximum d’information sur le vécu des patients et va faire ressortir les véritables conséquences de la fibromyalgie, permettre d’optimiser la prise en charge et le suivi des patients et favoriser la recherche.

L’enquête est réalisée du 12/05/2014 au 15/09/2014 et les résultats seront donnés le samedi 25 avril 2015.

enquete fibromyalgie
C’est grâce à vous et à plusieurs milliers de réponses que nous pourrons faire avancer la recherche et améliorer la prise en charge de cette maladie terriblement douloureuse et invalidante.


Partager Partager sur Facebook
1 286 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici