Ail dans le jardin

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Ail NomFamille : Alliacées
Plantation : ail d’hiver en octobre / novembre, l’ail de printemps en février / mars. Selon les recommandations du fournisseur et de la variété proposée
Sol : pas trop compact, sans excès d’humidité et riche, mais non fumé. Une terre sablonneuse, un peu calcaire.
Soins : quelques légers binages et arrosages parcimonieux.

 

Récolte : fin mai/ mi juin pour l’ail blanc, en juillet

Rotation : ne pas planter d’ail après poireaux, oignons (même famille), ni après luzerne et avoine, sous peine d’avoir un ail malade, avant 5 ans.

Potager de balcon : Pourquoi pas, la fleur d’ail est jolie et l’ail poussera bien si vous lui donnez la terre qui lui convient.

Hiver : L’ail rose et l’ail rouge craignent plus le froid que l’ail blanc ou l’ail violet. Sol L’ail préfère une terre meuble, légère, bien drainée, qui ne vient pas d’être enrichie. Arrosage N’arrosez pas l’ail, il craint l’humidité. Association(s) positive(s) fraisier, pissenlit, betterave, laitue, carotte, concombre, tomates Association(s) négative(s) pois, haricot, chou Rotation du potager

Quelques variétés

On distingue généralement les variétés par leur couleur : blanc, rose, violet…

  • Ail rose d’Auvergne : le plus commun des aulx de printemps
  • Ail violet Germidour : précoce; peut être planté à l’automne
  • Printanor : à planter au printemps
  • Clédor : variété tardive mais de longue conservation

 

Cultiver l’ail

Pour être gros, l’ail doit subir plusieurs semaines de froid. Vous pouvez donc le planter à l’automne, dans les sols bien secs. En février-mars sinon. Selon les variétés, la récolte se fera dans ce dernier cas pendant les mois d’été.

Si vous plantez en janvier, vous obtiendrez vers Pâques de l’ail « vert », ou « aillet » cher au cœur des Aquitains. Cette pousse d’environ 3 mois ressemble à un mini poireau, dont la bulbille n’est pas encore formée.

Une terre argilo calcaire ira très bien. Elle doit être légère, mais tassée, à bonne exposition et surtout bien drainée.

1- Plantation
Ce sont les gousses (caïeux) qui sont plantés en choisissant les gousses extérieures fermes, sans tâches. Ameublissez le sol en surface ou formez de petites buttes de 15cm de haut environ Plantez les gousses pointe en l’air, à 4 cm de profondeur environ, la pointe doit affleurer juste sous la surface, tous les 10cm, chaque rangée étant distante d’une vingtaine de centimètres.
Ail d’hiver
en place, en automne, à partir d’octobre dans les pays et régions où l’hiver n’est pas rude en enfonçant les caïeux, tête pointue en haut, un tous les 10 / 15 cm, en espaçant les rangs de 30 cm, dans une terre bien plombée

Ail de printemps
A partir de février, selon les régions, avec la même méthode que pour l’ail d’hiver .

2 – soins : Biner pour enlever les mauvaises herbes, sans abîmer les têtes. Arroser mais pas trop en début de pousse. Diminuer réellement les arrosages par la suite pour éviter le pourrissement.

3 – récolte en juillet, lorsque le haut des feuilles jaunissent. Arracher l’ail à la main , l’étaler sur le sol, nettoyé de la terre et laisser sécher au soleil. Ensuite les rassembler en bottes puis les suspendre à l’abri dans un endroit sec. L’ail rose se conserve mieux.

L’ail n’aime pas l’humidité

N’arrosez qu’en cas de sécheresse.

Protéger avec un filet contre les oiseaux

Quelques chiffres sur l’Ail

pour 100 gr ail cru – une gousse pèse environ 4 g
Glucides
27 à 28 g
Protéines
6.30 à 6.50 g
Lipides
0.10 g
Vitamines
C, groupe B, E
Sel minéraux
Potassium, Phosphore, calcium, Soufre, Sélénium ..
Calories
130 à 140
Fibre
2 à 3 g
et encore… Les quantités utilisées normalement dans l’alimentation sont souvent comprises entre 4 et 20 g par jour. L’ail est surtout utilisé en condiment pour sa sapidité. C’est un bon complément alimentaire.

Il est reconnu pour ses propriétés diurétiques et anti bactériennes.
Il paraît favorable vis à vis du système cardio vasculaire.

Attention l’ail est anticoagulant : si vous prenez déjà des médicaments en ce sens, limitez vous à une gousse pour le goût, c’est tout.

En bref, la recherche médicale est en cours..à suivre

L’ail est utilisé comme aromate dans le régime crétois. Ses bienfaits pour la santé sont reconnus. Riche en sels minéraux et en antioxydants, c’est un excellent remède des troubles circulatoires (anti-athérosclérose, anticoagulant). Stimulant et hypotenseur, il possède également une action antiseptique, et on lui prête une vertu vermifuge.

L’ail peut être consommé cru (émincé sur les viandes grillées, les poissons, les salades ou la betterave), et bien sûr cuit dans de nombreux plats.

L’ail n’aime pas :
Les petits pois, les haricots, et le chou, ne pas le planter à coté.

Conservation :

Séché, au sec dans un local aéré, bien veiller à éviter l’humidité.

Planter repiquer

Dans les régions froides : plantez l’ail rose ou l’ail rouge en février-mars.
Dans les régions douces : plantez l’ail blanc ou l’ail violet en octobre-novembre.
Plantez l’ail à 4 cm de profondeur, la pointe vers le haut.
Si votre terre est argileuse, créez de petit mont de terre, et plantez l’ail dedans, en laissant la pointe sortie de terre.

soin :

Binez de temps en temps vos rangs d’ail

Insectes et Maladies

L’ail, comme tous les bulbes, craint l’excès d’humidité qui apporte la pourriture grise, la rouille et tout autre champignon: fleur de soufre à la plantation ou soufre liquide (laisser sécher avant plantation) et suivi à la Bouillie Bordelaise dès l’apparition de symptômes. La mouche de l’oignon les attaque volontiers, l’affaiblissement puis le jaunissement des tige en est le symptôme : apparition de petits vers blanc autour des racines puis éclatement du bulbe. Traiter vos sols lors du bêchage avec les granulés insecticide.

récolte

Récoltez l’ail entre juin et août, quand plus qu’un tiers des feuilles devient jaune et commence à sécher, puis laissez-le 2 ou 3 jours sur place pour faire sécher les bulbes.

Ensuite, suspendez l’ail dans un endroit sec, bien ventilé et sombre. L’ail blanc se conserve 6 mois, l’ail rose 9 mois.
Dans les régions douces, vous pouvez récolter l’ail dès le mois de mai pour une consommation immédiate.

Trucs et Astuces

  • Purin d’ail

Usage : essentiellement fongicide contre le mildiou, l’oïdium et la rouille, mais il débarrasse aussi des pucerons
Hachez 2 à 3 gousses d’ail, jetez le hachis dans litre d’eau bouillante. Couvrez et laissez infuser 12 h. Filtrez et vaporisez recommencez 3 fois à 3 jours d’intervalle.
La préparation ne se conserve pas.

  • L’ail rose et l’ail rouge craignent plus le froid que l’ail blanc ou l’ail violet.
  • Recette insecticide :

Une infusion d’ail peut servir comme insecticide : faites bouillir 5l d’eau, coupez le feu, plongez une bulbe d’ail finement haché dans l’eau, couvrez, et laissez infuser 24h. Filtrez, et vaporisez sur les plantes qui sont infestées d’insectes. Renouvelez autant de fois que c’est nécessaire.


Partager Partager sur Facebook
1 868 vues

1 Réponse to “Ail dans le jardin”

  1. Megan Earl dit :

    Cet information c’est fantastique! Je vais utiliser l’ail dans le jardin…peut-être dans mon drain à Québec?

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici