Le mariage favoriserait-il la guérison du cancer ?

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Une étude de l’université de Harvard l’affirme : le mariage augmenterait de 20% les chances de survie chez les malades atteints d’un cancer. Mais certains spécialistes mettent en doute la conclusion de ces travaux.

Le mariage aide à guerir du cancerOutre ses avantages financiers non négligeables lorsqu’il s’agit de payer ses impôts, le mariage présenterait également un intérêt notoire lorsqu’on est atteint d’un cancer . C’est en substance le résultat d’une étude scientifique réalisée par des chercheurs de l’université de Harvard.

Plus que le mariage, c’est le soutien social qui favorise la rémission

Mais comment l’institution du mariage peut-elle augmenter les chances de survie ? Le Dr Aizzer avance : « Nous pensons que le soutien des époux explique les meilleures chances de rémission ». Ce n’est donc pas le fait de dire « oui » et de porter une alliance, ni de s’avancer dans l’allée en robe blanche qui a des vertus curatives, mais surtout le « soutien social » qu’apporte le mariage. L’étude, révélée par le Daily Mail, a été réalisée entre 2004 et 2008 par des  chercheurs du Dana-Farber Cancer Institute et de l’hôpital Brigham and Women à Boston. Selon ses conclusions, le fait d’être marié serait encore plus profitable à la santé que suivre une chimiothérapie. Les personnes souffrant de cancer auraient ainsi 20 % de chances supplémentaires de s’en sortir grâce au mariage.

L’étude a été réalisée sur 734.800 personnes ayant été diagnostiquées de l’un des cancers suivants: du poumon, colorectal, du sein, du pancréas, du foie/de la voie biliaire principale, lymphome non hodgkiniens, de la tête et du cou, des ovaires et de l’œsophage. Il s’agit donc de formes graves de la maladie.

Mariage ou soutien social ?

Cela s’expliquerait notamment par le fait que la maladie est dépistée plus vite et donc que les tumeurs sont soignées avant qu’elles se soient développées. En effet, au sein d’un couple, l’attention portée à la santé de l’autre inciterait davantage les malades à se faire dépister rapidement, dès l’apparition des premiers symptômes. En somme, le soutien du conjoint expliquerait l’amélioration des chances de s’en tirer puisque la maladie est plus vite diagnostiquée. Dans le détail, les hommes mariés ont un taux de guérison 23% plus élevé que la moyenne. Chez les femmes mariées, ce taux de chance de survie augmente de 16%.

Toutefois, certains spécialistes jugent la conclusion de l’étude avec méfiance. En effet, sur ABCnews, un chercheur considère la mise en avant du mariage comme un amalgame simplificateur. Et, selon lui, la seule conclusion logique à cette étude est l’importance d’avoir des proches autour de soi plutôt que d’être marié. En somme, le lien du mariage n’a aucune vertu particulière : « Il se pourrait bien qu’un ami ou n’importe quelle personne aimée puisse faire la même chose à un patient ayant un cancer », explique-t-il.

 


Partager Partager sur Facebook
6 876 vues

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici