Huile Essentielle de Niaouli

Par Recherche du Bien Etre.
Partager

Le niaouli est une plante exotique originaire de la Nouvelle Calédonie et de l’Australie qu’on rencontre également dans certains pays tropicaux comme Madagascar où il fait partie de la pharmacopée traditionnelle.

Cette plante a déjà été utilisée et connue depuis des temps immémoriaux pour ses propriétés relaxantes et curatives et de nos jours, son extrait riche en goménol entre dans certaines préparations pharmaceutiques servant d’antiseptiques des voies respiratoires ou employé dans la parfumerie.

Effectivement, l’essence qu’on obtient du niaouli est couramment utilisé en Huile essentiel de Niaouli aromathérapie pour soigner certains maux car c’est un produit qui possède de multiples vertus antivirales, antiseptiques et bien d’autres.

L’huile essentielle de niaouli obtenue à partir des feuilles fraîchement cueillies a ainsi de nombreux adeptes en phytothérapie, étant facile à utiliser grâce à ses diverses applications que ce soit en usage interne, en massage, en friction ou en diffusion atmosphérique.

Fiche d’identité :

Procédé d’obtention : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau

Organe distillé : feuilles

Nom botanique : Melaleuca quinquenervia cineolifera

Pays d’origine : Madagascar

Autres dénominations : Melaleuca viridiflora

Conditions de conservation : au sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière

Point éclair (température à laquelle le produit devient inflammable) : 48°C

En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser.

Propriétés :

  • Anti-bactérienne active
  • Antivirale puissante
  • Radioprotectrice cutanée
  • Antifongique
  • Anticatarrhale, expectorante
  • Anti-inflammatoire et antiprurigineuse
  • Décongestionnante veineuse et lymphatique
  • Stimulante immunitaire
  • Tonique cutanée

Indications :

  • Otites, sinusites, bronchites, grippes, rhinopharyngites, rhumes
  • Infections gynécologiques : herpès génital, dysplasie du col utérin, lésions planes
  • Grippe, hépatites virales, bronchite, refroidissements, toux,
  • Mycoses, eczéma, acné, plaies,
  • Herpès, zona, varicelle,
  • Varices, jambes lourdes, stases veineuses et lymphatiques
  • Radiodermite (préventif ou curatif)

Usage :

L’huile essentielle de niaouli peut être utilisée de plusieurs façons.

En usage interne, le mélange de quelques gouttes avec une tisane à base de thym est efficace pour lutter contre les infections respiratoires, intestinales et urinaires.

En usage externe, elle est utilisée en massage direct sur la poitrine et le dos pour guérir les infections respiratoires ou en friction directe sur la peau pour les problèmes cutanés.

Parfois, on la mélange avec d’autres huiles végétales pour masser la nuque et les tempes afin d’atténuer les maux de tête, la fatigue, la migraine et la courbature.

Concernant la fatigue et le stress, il suffit d’en verser quelques gouttes dans le bain pour profiter de ses vertus relaxantes. Pour le psoriasis et l’eczéma, elle est utilisée sous forme de baume gras. Pour une action discrète pendant le sommeil, on en met quelques gouttes dans le coin de l’oreiller ou sur le mouchoir. En diffusion dans un local fermé, souvent dans une chambre à coucher ou dans un bureau, elle contribue à assainir l’atmosphère. L’huile essentielle de niaouli est aussi utilisée en association avec d’autres essences comme l’huile végétale de carotte pour ses actions antirides ou avec l’eucalyptus et le Ravensara aromatica, pour traiter la grippe.

  • onctions locales huileuses
  • application locale pour les affections cutanées ou circulatoires
  • inhalation : 3 à 5 gouttes dans un bol d’eau bouillante pendant 20 minutes,
  • bain : 5 à 8 gouttes

Synergies :

  • Menthe poivrée (antalgique)
  • Tea-tree (radio-protectrice)
  • Cèdre atlas (décongestionnant veineux)
  • Eucalyptus à cryptone (antiviral)
  • Ravintsare (antiviral)
  • Thym à thujanol (antibactérien)

Précaution d’utilisation :

Prudence chez la femme enceinte et les enfants de moins de 6 ans, déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse, irritation cutanée possible à l’état pur

Formules de référence en aromathérapie :

HE = Huile Essentielle   HV = Huile Végétale ou macérât huileux

Bronchite catarrhale bactérienne chez l’adulte (Franchomme):

Voie cutanée à visée mucolytique, expectorante et anti-infectieuse
HE Eucalyptus globulus
HE Eucalyptus dives à pipéritol
HE Niaouli dans les mêmes proportions
Onctions thoraciques 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 10 jours selon l’évolution

Abcès chez l’adulte (Franchomme):

HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 2.5 ml
HE Lavandula latifolia CT cinéole (Lavande aspic) : 2.5 ml
HV Rose musquée : complément à 15 ml

3 à 4 applications par jour, localement, jusqu’à résorption de l’abcès

Cellulite (rétention hydrolipidique) (Franchomme):

Voie cutanée à visée activatrice circulatoire et desclérosante :

HE Eucalyptus citriodora (Eucalyptus citronné) : 1.5 ml
HE Citrus limomum (Citron) : 2 ml
HE Cedrus atlantica (Cèdre atlas) : 2 ml
HE Cupressus sempervirens (Cyprès) : 2 ml
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 1 ml
HV Noisette : complément à 100 ml

2 à 3 applications par jour in situ pendant 30 jours

Varices (Franchomme):

HE Pistacia lentiscus (Lentisque pistachier) : 1 ml
HE Helichrysum italicum (Immortelle) : 1 ml
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 2 ml
HE Cupressus sempervirens (Cyprès toujours vert) : 3 ml
HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) : 5 ml
Gel : complément à 100 g

2 à 3 applications par jour in situ pendant 20 jours

Hémorroïdes externes (Franchomme):

HE Pistacia lentiscus (Lentisque pistachier) : 1 ml
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 4 ml
HE Cupressus sempervirens (Cyprès toujours vert) : 4 ml
HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) : 4 ml
Gel : complément à 60 ml

3 applications par jour in situ pendant 3 à 7 jours

Herpès labial (NARD):

HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 3 ml
HE Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 1 ml
HE Mentha x piperita (Menthe poivrée) : 0,5 ml
HE Cinnamosma fragrans (Saro) : 2 ml
HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) ou Calendula : complément à 10 ml

2 à 3 gouttes localement 6 à 8 fois par jour jusqu’à guérison

Rhume et catarrhe (NARD):

Préparation pour inhalations :

HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 0,5 ml
HE Eucalyptus radiata (Eucalyptus radié) : 0,5 ml
HE Cinnamosma fragrans (Saro) : 0,5 ml
HE Mentha x piperita (Menthe poivrée) : 0,2 ml
Labrasol (pour inhalation) : complément à 10 ml

20 gouttes dans un bol d’eau bouillante pour inhaler pendant 10 minutes matin et soir en protégeant les yeux

Laryngite (D. Baudoux):

HE Thym à thujanol : 1,5 ml
HE Bois de rose : 1 ml
HE Niaouli : 1 ml

3 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre ou dans une cuillère à café d’huile d’olive 4 fois par jour entre les repas pendant 5 jours.


Partager Partager sur Facebook
3 813 vues

2 Réponses to “Huile Essentielle de Niaouli”

  1. Alex Leclerq dit :

    J’adores les huiles essentielles. Depuis que j’ai refais ma maison avec une bain magique je me sens beaucoup moins stresser

  2. Oceane DeClair dit :

    Je luttais contre les varices depuis longtemps et je fais de recherche pour m’en libérer. Je suis curieuse des traitements de varices qui sont plus naturels. J’espère ne pas avoir le chirurgie. Je n’ai jamais considéré les huiles essentielles.

Poster un commentaire

* Code à copier *

* Ecrire ou coller le code ici *

Voir également:

Régie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici